ACTUS

Publication internationale - Fasciathérapie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Cet article présente une étude comparative entre fasciathérapie et réflexologie comparées à l'hypnose et à la musicothérapie dans la gestion quotidienne du stress.

 
Titre : Fasciatherapy and Reflexology compared to Hypnosis and Music Therapy in Daily Stress Management
Auteurs : Bernard Payrau, MD, MT, Nadine Quere, MSc, PT, MT, Elisabeth Breton, MSc, Christine Payrau, MD
Revue : International Journal of Therapeutic Massage & Bodywork

Article original ici

Présentation d'un résumé de l'article en français
  • Contexte :
De nombreux patients ont recours à des thérapies non médicamenteuses pour traiter et gérer les symptômes du stress de la vie quotidienne. En outre, le diagnostic précoce et le traitement de ses symptômes quotidiens est le meilleur moyen de prévenir les maladies liées au stress. Parmi les approches complémentaires non médicales, il existe peu de preuves de l’efficacité de la fasciathérapie (F) et de la réflexologie (Rf) dans ce domaine.
 
  • Objectif :
Cette étude a évalué l'incidence de la fasciathérapie Méthode Danis Bois (MDB) et de la réflexologie sur le niveau de stress de la vie courante d’un groupe de patients afin d’élargir et d’informer les patient sur les nombreuses techniques qui s’adressent au corps et à l’esprit en les comparant à l'hypnose (Hp) et à la musicothérapie ( Mt).
  • Méthodologie :
L’étude a été réalisée dans des centres spécialisés de médecine complémentaire et alternative (CAM) accueillant des patients ambulatoires. 308 patients ne présentant pas de maladies graves et peu médicamentés ont été inclus (93 hommes, 215 femmes d’âge moyen = 50.53) ont été répartis en 4 groupes de façon non randomisée et ont subi des tests pré et post interventions.
Chaque participant a reçu de façon semi-standardisée une seule séance de la technique de leur choix (Fs, Rf, Hp, Mt). Le groupe contrôle a reçu une session de repos sans intervention (Rt) contrôlée. Les mesures ont été réalisées à l’aide du questionnaire STAI-Y évaluant l'anxiété et pouvant refléter le niveau de stress.
  • Résultats :
L’analyse multivariée (MANCOVA) indique une réduction significative de l'anxiété (p <0,01) dans chaque groupe, y compris dans le groupe repos. La comparaison des moyennes (ANCOVA) du niveau de stress de chaque groupe montre une diminution du niveau de stress significative et comparable pour les groupes Facsiathérapie (-13.92), Réflexologie (-15.92) et Hypnose (-15.88). Le niveau de stress a diminué de façon moins importante dans les groupes Musicothérapie (-10,0) et Repos (-6,38).
  • Conclusions :
Les résultats suggèrent que la fasciathérapie MDB, l'hypnose et la réflexologie présentent un intérêt clinique et pourraient être utilisées comme intervention non médicamenteuse fiable dans la gestion du stress. Bien que son efficacité soit moindre, la musicothérapie pourrait également être utile dans ce type de prise en charge.

Publié par I. Bertrand, PhD PT